Ressources / travailler-ensemble

Réseauter à distance : un défi encore plus à notre portée!

La pertinence d'un réseau fort demeure plus essentielle que jamais. Les CRHA ǀ CRIA peuvent jouer un rôle clé en sensibilisant les employés et les gestionnaires aux avantages du réseautage et en les accompagnant à créer ou à maintenir des occasions de le faire malgré le travail à distance.
16 mars 2021
Antoine Devinat, CRHA

De nos jours, l’énoncé « Ce n’est pas ce que vous savez qui compte, mais qui vous connaissez » reste toujours d’actualité, malgré la situation particulière dans laquelle nous nous trouvons. En effet, le réseautage (interne et externe) est un outil professionnel essentiel à exploiter, et ce, pour toute personne en entreprise. Ces relations que nous créons, souvent à partir d’échanges en contextes informels, permettent progressivement d’avoir accès à un réseau de soutien qui fait toute la différence non seulement dans nos efforts de progression professionnelle, mais aussi, et plus simplement, dans l’exécution au quotidien de nos rôles et responsabilités propres. Les CRHA ǀ CRIA peuvent jouer un rôle clé en sensibilisant les employés et les gestionnaires aux avantages du réseautage et en les accompagnant à créer ou à maintenir des occasions de le faire malgré le travail à distance.    

Pour plusieurs cependant, développer des relations informelles représente un certain défi et les questions se bousculent : De quoi vais-je parler? Comment vais-je l’aborder si je n’ai pas de dossier à discuter? Je ne vais quand même pas juste débarquer dans son bureau et faire un coucou, on ne se connaît même pas! Voilà ce qu’on entend souvent pour justifier l’absence d’investissement de temps et d’effort en matière de réseautage. C’est donc là où les activités formelles (5 à 7, conférences, salons, tables de travail, etc.) viennent souvent à la rescousse et créent des opportunités.

Toutefois, en contexte de travail à distance, ces opportunités se sont envolées, bien que la pertinence d’un réseau fort demeure plus essentielle que jamais. Il peut donc être favorable de prendre le temps d’informer les employés et les gestionnaires quant à l’importance de créer et d’entretenir son réseau.          

Pour commencer, détruisons un mythe : il est rare que ces démarches de réseautage « dérangent » les autres. En réalité, ce qu’on constate, c'est qu'en raison du contexte, les gens sont encore plus disposés qu’avant à aider les autres. De plus, plusieurs ont davantage de temps libre puisque le temps de déplacement pour le travail procure ce gain de temps pour autre chose. Alors, comment profiter de cette opportunité?

En plus de promouvoir le réseautage et tenter de recréer des occasions sous une formule à distance, le professionnel RH peut offrir un accompagnement individuel aux employés et aux gestionnaires qui le souhaiteraient, en fonction des éléments suivants :

Premièrement, et si ce n’est pas déjà fait, une présence sur les réseaux sociaux est essentielle, LinkedIn étant un joueur incontestable sur ce plan. L’idée n’est pas d’en arriver à un score Klout exceptionnel, mais bien d’exploiter cet outil de réseautage très utile.

Ensuite, il faut les définir nos cibles. Qui sont ces personnes dans mon organisation ou ailleurs avec qui j’aurais avantage à développer ou renforcer ma relation (par exemple, celles qui ont de l’influence ou un rôle similaire, qui pourraient nous aider à court, moyen ou long terme sur nos projets, qui pourraient avoir un impact sur notre carrière, des gens dans des organisations qui nous intéressent, etc.).

Finalement, établir le contact si c’est une personne que nous ne connaissons pas. Malgré ce que l’on peut penser, la majorité des gens apprécient les demandes de relation, surtout si nous pouvons trouver quelqu’un pour nous référer, mais encore davantage lorsqu'elles sont justifiées ou expliquées. Cependant, il vaut mieux, dans un message, prendre le temps de se présenter brièvement, et expliquer ce que nous cherchons.

Exemple : « Je suis un jeune professionnel dans mon domaine et j’ai vu votre profil qui m’intéresse beaucoup. J’envisage de faire évoluer ma carrière dans une direction qui semble similaire à la vôtre. Ce serait avec grand plaisir que j’échangerais avec vous afin de mieux comprendre votre parcours, selon la formule qui vous conviendrait. Un zoom de plus peut-être. »

Avec une personne à l’interne que nous connaissons peu ou pas, la même logique s’applique, mais dans ce cas-ci, les systèmes internes de communication (courriel, Slack, etc.) peuvent être utilisés pour une première approche. À noter que le professionnel RH peut s’impliquer dans la recommandation d’une solution optimale pour les besoins des équipes.

Dans le cas d’une personne que l’on connaît davantage, mais avec qui l'on veut maintenir voire renforcer la relation, l’approche sera différente. On constate en temps de confinement que la majorité des rencontres sont constamment axées sur des tâches, projets ou autres activités professionnelles. Quelle opportunité pour proposer à quelqu’un de se rencontrer, juste pour prendre des nouvelles! Ce genre de conversation manque à plusieurs, aussi ce sera sans doute bien accueilli! Cependant, et afin que les employés se sentent à l’aise d’initier des contacts informels avec leurs collègues et prennent le temps pour ces discussions informelles, il est recommandé de communiquer précisément l’ouverture de l’organisation et d’encourager les efforts en ce sens.

En réalité, pour réseauter, c’est simplement une question d’y mettre un peu d’effort. Même si cela ne fonctionne que dans 50 % des cas, c’est toujours cela de pris, et cela contribue aussi à briser l’isolement que le contexte actuel génère. Alors, à vos clics!

Antoine Devinat, CRHA, psychologue industriel et organisationnel et coach certifié PCC (Professional Certified Coach) par l’International Coach Federation, intervient à titre de consultant dans le domaine des ressources humaines depuis près de vingt ans. Ses principaux champs d’expertise et d’intervention sont l’évaluation et le développement des compétences de tous les échelons de poste dans les organisations publiques, parapubliques et privées. On peut le joindre par courriel [adevinat@adnleadership.com]. Site web [www.adnleadership.com]


Author
Antoine Devinat, CRHA Président ADN Leadership

Antoine Devinat, CRHA, psychologue industriel et organisationnel et coach certifié PCC (Professional Certified Coach) par l’International Coach Federation, intervient à titre de consultant dans le domaine des ressources humaines depuis près de vingt ans. Ses principaux champs d’expertise et d’intervention sont l’évaluation et le développement des compétences de tous les niveaux de postes dans les organisations publiques, parapubliques et privées. On peut le joindre par courriel [adevinat@adnleadership.com].

Site web [www.adnleadership.com]

Lire plus