ressources / revue-rh / volume-25-no-2

Au cœur d’une nouvelle ère d’autonomie et d’apprentissage

L’avenir du travail hybride appartient à l’employé autonome et apprenant. Dans ce contexte, le professionnel RH « devient l’allié du gestionnaire devant favoriser une gestion par les résultats », nous dit Matthieu Bister, facilitateur d’expériences d’apprentissage chez Boostalab.
29 juin 2022

Entrevue avec Matthieu Bister, facilitateur d’expériences d’apprentissage chez Boostalab

Superflu, le gestionnaire RH? La pandémie a montré que non, avec le professionnel des ressources humaines agissant souvent comme référent incontournable pour la réorganisation du travail. « Dans de nombreuses entreprises durant la pandémie, les intervenants RH étaient les seuls à travailler encore du bureau, pour assurer une présence essentielle et coordonner les changements et la cohabitation entre le travail en personne et à distance », observe Matthieu Bister.

Aux yeux de ce spécialiste du développement de compétences et ex-consultant en développement organisationnel, titulaire d’une maîtrise en sciences humaines appliquées de l’Université Concordia, le rôle stratégique du professionnel RH s’est accru considérablement. Et cette tendance ira en grandissant.

Virage technologique et bien-être au travail

Alors que le télétravail s’impose pour durer, le gestionnaire doit non seulement fournir de bons outils de travail collaboratifs, mais également développer de nouvelles manières d’être à l’écoute de ses employés, selon Matthieu Bister. Plus possible de détecter leur état d’esprit à travers le non verbal au bureau ou l’observation du travail quotidien : il faut davantage de communication et davantage d’empathie (encore plus à travers l’écran que sur les lieux de travail physiques).

Comment faire de bons suivis à distance? Comment motiver à distance? Comment