ressources / revue-rh / volume-25-no-4

Recrutement international : les RH comme atout stratégique dans ce processus

Le recrutement à l’international offre désormais un solide appui pour aider les entreprises et la société québécoise à répondre aux défis de croissance économique et sociale pour au moins les dix prochaines années.
17 octobre 2022

La pénurie de main-d’œuvre est désormais en fléau qui, de surcroît, va perdurer. Les ressources humaines doivent assumer aujourd’hui un rôle prépondérant et gérer en conséquence. Systématiquement entre l’arbre et l’écorce, les conseillers et gestionnaires doivent répondre aux attentes de leur direction générale. 

La détermination des ressources humaines pour se lancer dans une activité de recrutement international est désormais fort démonstrative. Certaines entreprises qui étaient hésitantes, non convaincues de l’efficacité du recrutement international sont désormais les premières à recruter ces candidats « d’ailleurs »! Bien que des solutions soient proposées par le gouvernement, il reste que le recrutement international est encore le moyen le plus rapide de recruter malgré les aléas des délais de traitement des procédures d’immigration. Finalement, le résultat est sans équivoque car tout employé qui entre en poste est déjà opérationnel. Un recrutement à l’international offre désormais un solide appui pour aider les entreprises et la société québécoise à répondre aux défis de croissance économique et sociale pour au moins les dix prochaines années.

Ce sera le rôle des ressources humaines de veiller sur les différents points touchant les étapes organisationnelles et décisionnelles. Comment allez-vous intégrer ces nouveaux paramètres à vos activités actuelles ?

Développer un processus d’ingénierie en recrutement international

Ce que la COVID a changé, c’est sans contredit notre vision de demain. Force est de constater que si nous désirons soutenir l’essor de nos entreprises, et ce, quel que soit le domaine d’activité, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes et sur les travailleurs étrangers temporaires qui viendront combler notre relève générationnelle!

Le rôle que vous jouerez au sein de votre entreprise est d’assurer que ce paramètre dit « ressources humaines » soit le plus adapté à votre entreprise. Nous ne parlons plus de « recruter », mais de mettre en place un procédé d’« ingénierie » du recrutement international. Un premier élément est de ne jamais recruter vos candidats « étrangers » avec la même approche que les candidats du Québec. Que vous ayez déjà ou non entrepris des opérations de recrutement international, c’est le moment déterminant pour revoir la pierre angulaire de votre recrutement et peaufiner tous les paramètres ambigus, à savoir faire preuve d’ingénierie!

Mieux vaut prévenir que guérir : adopter un rythme continu de recrutement 

La pression est toujours sur les épaules des ressources humaines. Les entreprises qui ont déjà déterminé les enjeux sociaux et ouvert leurs esprits sont celles qui sont gagnantes aujourd’hui. Elles ont réussi, défiant toute logique contextuelle alors que le monde entier se repliait sur lui-même, à élaborer et affiner leur stratégie de recrutement dès le début de la pandémie. Quelle que soit la taille de ces entreprises dont la survie ne dépendait que de cette ressource internationale, elles n’ont pas seulement recruté des « Pierre, Paul, Ahmed, Jorge, etc. » de listes de noms, mais ils ont recruté des humains, des personnes, avec un projet de vie. Ces mêmes employeurs voient ces employés nouvellement arrivés déjà renforcer leurs équipes, insufflant de l’oxygène aux autres employés sur place saturés. Ils ont démontré que rien ne les arrête. Ils ont osé, ils ont gagné ! 

Mettons de côté nos doutes et toute autre réticence. Bref, nous n’avons plus le droit d’hésiter et devons passer à l’action. L’une des solutions serait de mettre en place un recrutement continu, en élaborant un plan s’échelonnant sur au moins les trois prochaines années. Plusieurs employeurs appliquent cette méthode qui leur permet de gérer de façon souple les différentes étapes que ce soit de la sélection, l’immigration et l’accueil/intégration. Chacune d’elles doit être coordonnée pour la réussite de votre mandat. Cette approche permet également de gérer l’accueil et la logistique de l’installation. Certains employeurs hésitent à recruter actuellement à cause du manque de logement et de transport en région mais aussi dans les municipalités plus importantes. Vous devez cibler la rétention de vos travailleurs et ce sera la clé de votre succès. L’ingénierie en recrutement international ne s’improvise pas, c’est une expérience qui se vit en se faisant accompagner de façon stratégique par les professionnels pour que vous puissiez garder le contrôle.

Vivre cette transformation en développant soi-même de nouvelles compétences

Nous avons ainsi toute une nouvelle mutation dans le domaine des ressources humaines qui se transpose sur le processus de recrutement habituel. Ce phénomène vous accrédite dorénavant du titre de «chargé de projet en recrutement international». 

La base est la gestion et synchronisation des étapes allant de la présélection des candidats, les stratégies en immigration et la logistique d’accueil des candidats ainsi que la préparation de ses propres employés. Voilà qui constitue une charge de travail titanesque. 

Humainement, il est impossible de réussir chaque étape comme il se doit si vous devez vous concentrer, en sus de vos activités courantes, sur le recrutement international. Le meilleur conseil à retenir serait d’intégrer dans votre projet un budget adéquat pour des services qui seront les plus avantageux pour votre entreprise; non pas en termes du « moins cher », mais de ceux qui peuvent assurer le succès de votre projet d’ingénierie.

Enfin, prévoyez de 6 à 12 mois entre le moment où vous lancez la mission et l’arrivée au Québec de vos candidats. Bien entendu, l’élément qui influence ce délai sera votre bassin de recrutement, la profession et la durée de traitement plutôt aléatoire de la part des autorités d’immigration selon le type de permis de travail.

Restez positif, développez votre curiosité. Soyez réaliste que ce qui a bien fonctionné pour certains fonctionnera pour vous différemment. Chaque entreprise est unique et vous l’êtes également, tout en sachant que vous assumez un rôle majeur qui aura d’importantes retombées quant à la réussite de l’entreprise.

La pénurie de main-d’œuvre est désormais en fléau qui, de surcroît, va perdurer. Les ressources humaines doivent assumer aujourd’hui un rôle prépondérant et gérer en conséquence. Systématiquement entre l’arbre et l’écorce, les conseillers et gestionnaires doivent répondre aux attentes de leur direction générale. 

La pénurie de main-d’œuvre est désormais en fléau qui, de surcroît, va perdurer. Les ressources humaines doivent assumer aujourd’hui un rôle prépondérant et gérer en conséquence. Systématiquement entre l’arbre et l’écorce, les conseillers et gestionnaires doivent répondre aux attentes de leur direction générale. 

La détermination des ressources humaines pour se lancer dans une activité de recrutement international est désormais fort démonstrative. Certaines entreprises qui étaient hésitantes, non convaincues de l’efficacité du recrutement international sont désormais les premières à recruter ces candidats « d’ailleurs »! Bien que des solutions soient proposées par le gouvernement, il reste que le recrutement international est encore le moyen le plus rapide de recruter malgré les aléas des délais de traitement des procédures d’immigration. Finalement, le résultat est sans équivoque car tout employé qui entre en poste est déjà opérationnel. Un recrutement à l’international offre désormais un solide appui pour aider les entreprises et la société québécoise à répondre aux défis de croissance économique et sociale pour au moins les dix prochaines années.

La détermination des ressources humaines pour se lancer dans une activité de recrutement international est désormais fort démonstrative. Certaines entreprises qui étaient hésitantes, non convaincues de l’efficacité du recrutement international sont désormais les premières à recruter ces candidats « d’ailleurs »! Bien que des solutions soient proposées par le gouvernement, il reste que le recrutement international est encore le moyen le plus rapide de recruter malgré les aléas des délais de traitement des procédures d’immigration. Finalement, le résultat est sans équivoque car tout employé qui entre en poste est déjà opérationnel. Un recrutement à l’international offre désormais un solide appui pour aider les entreprises et la société québécoise à répondre aux défis de croissance économique et sociale pour au moins les dix prochaines années.

Ce sera le rôle des ressources humaines de veiller sur les différents points touchant les étapes organisationnelles et décisionnelles. Comment allez-vous intégrer ces nouveaux paramètres à vos activités actuelles ?

Ce sera le rôle des ressources humaines de veiller sur les différents points touchant les étapes organisationnelles et décisionnelles. Comment allez-vous intégrer ces nouveaux paramètres à vos activités actuelles ?

Développer un processus d’ingénierie en recrutement international

Développer un processus d’ingénierie en