Ressources / revue-rh / volume-20-no-3

Exemple opérationnel : C’est pas parce qu’on est petit qu’on peut pas être grand! 1

Lorsque l’humain est réellement au coeur de l’entreprise, il est naturel que la fonction RH soit centrale dans l’organisation. Découvrez l’expérience et le vécu de Financière des professionnels. 

1 Version en français de The Great Land of Small, film réalisé par Vojtech Jasny, 1987.

1 septembre 2017

La société de gestion de patrimoine Financière des professionnels a été créée il y a bientôt 40 ans par des professionnels, pour des professionnels. Bien implantée dans leur univers, elle a connu au cours des dernières années une évolution très rapide de son offre de services, qui s’est traduite par de nouveaux produits et services en placement et en planification financière, mais aussi par une augmentation notable de ses employés et par l’ouverture d’une nouvelle succursale. Ces développements ont nécessité un engagement de tous les services envers une nouvelle culture du changement. Dans un monde financier très concurrentiel, Financière des professionnels doit aujourd’hui déployer son savoir-faire et attirer les talents qui pourront contribuer à la réalisation de ses objectifs.

L’évolution du rôle de la fonction RH

L’expérience et le parcours de Financière des professionnels ont permis de mettre en lumière l’effet de levier multidimensionnel généré par une véritable et sincère considération de l’humain dans chacune des décisions de l’entreprise, les faciles comme les difficiles. L’engagement du comité de direction a initialement permis d’intégrer cette approche dans le style de gestion de tous les gestionnaires. Plus les gens sont considérés, consultés et mis à contribution, plus ils se mobilisent et se responsabilisent, et plus la portée des actions et des réussites de l’entreprise semble exponentielle.

Un processus continu

Le fait de se positionner à titre de joueur stratégique dans l’organisation n’est jamais acquis : la valeur que peut apporter la fonction RH doit être tangible. Ce rôle a beaucoup évolué chez Financière, et la tendance perdure. Les facteurs essentiels à son maintien sont une constante remise en question, la rétroaction des partenaires, clients et employés et, surtout, la capacité d’évoluer et de passer à l’action. La communauté RH et les expériences vécues par d’autres firmes peuvent également être très inspirantes. Une réflexion sur la synergie des nouvelles pratiques et la culture organisationnelle de la firme permet aux acteurs RH de proposer des stratégies proactives pour préserver l’expérience employé distinctive de la firme. À noter : la fonction RH consolide sa crédibilité et sa pertinence de façon significative en collaborant avec les autres fonctions actives au sein de l’entreprise.

Un atout : la taille

Financière des professionnels a su faire de sa taille – environ 130 employés – un atout majeur, qui suscite tout naturellement la proximité et l’humanisme. Même si elle est classée « moyenne entreprise », la complexité de son modèle d’affaires et le contexte dans lequel elle se déploie sont comparables à ceux de plusieurs grandes firmes du milieu financier. Quelle belle opportunité de se distinguer par ce qui est le plus unique : l’humain! Cet élément distinctif s’exprime dans la relation avec la clientèle, mais aussi dans l’expérience employé, deux réalités qui doivent être cohérentes pour générer une culture organisationnelle forte et une authentique valeur ajoutée pour le client.

Au cœur de notre approche : le client

La croissance organique importante que vit présentement la firme amène son lot de défis, qui peuvent rapidement mettre à l’épreuve les employés engagés dans la chaîne de valeur, soit des services de gestion de patrimoine de qualité supérieure et une expérience client de choix. Comment prioriser les projets et les initiatives, et veiller à ce que les employés y contribuent à leur niveau? Par des orientations claires et des processus internes qui permettent de les déployer. Chez Financière des professionnels, l’une de ces orientations prend la forme d’un projet majeur et rassembleur, qui situe le client au centre de toutes les décisions d’affaires. S’appuyant sur les valeurs de l’organisation, ce projet crée une cohérence entre les pratiques de la firme, sa culture organisationnelle et les besoins des clients dans leur relation d’affaires avec Financière des professionnels.

Concrètement, comment articuler cette approche et, surtout, quel rôle doit y jouer la fonction RH?

L’équipe des ressources humaines : gardienne de la culture et du sens

Chez Financière des professionnels, la fonction RH assume différents rôles pour promouvoir et faire évoluer la culture de l’organisation. Les champs d’expertise plus traditionnels des ressources humaines sont des vecteurs importants du façonnement de cette culture, et leur évolution exprime le caractère spécifique de la firme :

  • Par la façon d’attirer et de recruter des talents, et en adoptant une approche proactive pour pouvoir compter sur des personnes prêtes à intégrer la firme lorsque le besoin se présente. Le recrutement joue un rôle important dans l’identification des compétences et du potentiel des personnes, ainsi que dans l’évaluation de leur synergie avec les valeurs de la firme et la vision de l’organisation.
  • Par des pratiques de rémunération personnalisées, qui s’adaptent au contexte des différents employés en assurant un équilibre et une adéquation entre les intérêts des conseillers et des clients.
  • Par la marge de manoeuvre accordée aux employés et aux gestionnaires pour participer à l’évolution de la firme, grâce à des projets porteurs et à des initiatives structurantes qui incitent les employés à sortir de leur zone de confort et à faire briller leurs talents.

Développer le potentiel de chacun

Encourager et conseiller les employés sur le développement de leurs compétences est une avenue très porteuse. Plus les gens ont la possibilité de se développer et d’être en contact avec les meilleures pratiques externes et internes, plus l’inspiration collective de se dépasser et de proposer de nouvelles idées devient réalité. Certaines idées intéressantes a priori pourront être modulées ou rejetées par la suite parce qu’elles collent moins à la réalité de la firme mais, au moins, elles auront été étudiées, et les employés auront pu s’exprimer.

Évolution et valeurs

Garder le cap malgré la multitude d’informations et la vitesse des changements est un défi de tous les jours. Comment décrypter le sens de cette évolution émergente? Par un exercice qui permet de la rattacher aux valeurs et à la mission, on arrive généralement à départager les éléments pertinents des sources de distraction. L’ajout de bénéfices pour l’organisation, les employés et les clients insuffle une formidable énergie à tous les projets d’envergure! 

À qui appartient ce projet?

Comme les pratiques et processus en place encouragent l’échange d’information, la consultation et la collaboration, il est parfois difficile de savoir si les projets sont sous la responsabilité des GIT, des RH ou du marketing. Quand la question se pose au sein d’un groupe de travail, elle exprime la condition sous-jacente à toute réelle relation de collaboration : une conception commune des projets dont la réalisation est guidée par une vision globale. Un projet mené de front par un seul service chez Financière des professionnels? C’est plutôt rare!

Gérer le changement

La gestion du changement permet aussi d’identifier quels employés vivront l’impact des initiatives en cours et comment ils peuvent être mis à contribution pour accélérer le rythme d’appropriation des changements, participer à la mise en place des solutions, identifier proactivement les enjeux et atteindre rapidement les avantages escomptés. Les influenceurs, les réticents et les ambassadeurs sont aussi des atouts importants pour cerner la raison d’être et la portée des changements et, surtout, le déroulement concret de la période de transition.

La collaboration facilite l’agilité face à un environnement VUCA et à la croissance

L’environnement VUCA, de plus en plus documenté, trouve une expression concrète chez Financière des professionnels.

L’acronyme anglais VUCA est utilisé pour décrire l’environnement de plus en plus complexe, volatil, incertain et ambigu dans lequel nous vivons. Ce contexte représentatif des nombreux changements qui se succèdent dans une organisation met en lumière l’importance de développer des compétences d’agilité, de vision et de collaboration.

V = Volatilité

U = Uncertainty (Incertitude)

C = Complexité

A = Ambiguïté

Rôle des RH

La fonction RH joue un rôle important pour faciliter la collaboration à l’intérieur de l’organisation. Les communications internes et la rétroaction des gestionnaires et des employés sont des outils précieux, ainsi quand tout est bien arrimé, un changement dans le système peut amener une agilité et une adaptation à grande échelle pour le moins impressionnantes!

Construire les ressources humaines avec l’apport d’une multitude de champs d’expertise

Le quotidien de l’équipe RH est en constante évolution : les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas et c’est tant mieux! Un énorme travail est réalisé en collaboration avec des consultants et des experts détenant des expertises autres qu’en ressources humaines afin de trouver des pistes de solutions aux enjeux RH. Qu’il s’agisse d’experts en marketing pour teinter les façons de réfléchir à l’expérience employé, ou d’autres experts pour réfléchir différemment – par exemple, avec des techniques de Design Thinking –, l’idée est de sortir de nos façons de faire habituelles et d’expérimenter différentes techniques et approches pour voir s’il en émerge une valeur ajoutée. Même si, a priori, l’effet escompté n’est pas atteint, le fait d’avoir testé une nouvelle technique confirme ce qui fonctionne dans la culture et en fait ressortir les points distincts.

L’apport des technologies

L’équipe RH collabore étroitement avec les technologies de l’information et l’intelligence d’affaires parce que la technologie imprègne désormais toutes nos façons de faire : elle a un impact sur notre performance et ses indicateurs nous permettent de mieux cerner notre valeur ajoutée. Ce sont des réalités qui doivent se travailler conjointement. En établissant de solides partenariats avec les autres fonctions de l’entreprise, la fonction RH brille encore davantage.

Que réserve le futur à l’équipe RH? Une conviction est partagée par tous les membres de l’équipe : le statu quo n’est pas une option. À la priorisation des humains qui contribuent à faire de Financière ce qu’elle est s’ajoute une vision d’innovation, d’ouverture et de collaboration. L’équipe RH doit mettre en oeuvre tout son savoir-faire pour faciliter l’émergence de cette vision.


Référence bibliographique

BAREIL, Céline et al. 2016. Voyage au cœur d’une transformation organisationnelle. Montréal, Les Éditions JFD.


Source : Revue RH, volume 20, numéro 3, septembre/octobre 2017