Ressources / revue-rh / volume-20-no-1

15 $ de l'heure : utopie ou réalité

Le salaire minimum à 15 $, voilà une question qui a fait couler beaucoup d’encre dans les derniers mois. Le Québec avance vers cet « idéal » en haussant le salaire minimum de 0,50 $ l’établissant à 11,25 $. Le 19 janvier dernier, la ministre du Travail annonçait également les augmentations pour les trois prochaines années qui seront respectivement de 0,50 $, 0,35 $ et 0,35 $.

1 avril 2017

Plusieurs parties prenantes émettent leurs hypothèses relativement aux effets du salaire minimum à 15 $. Mise en péril des organisations du secteur du commerce de détail, augmentation du pouvoir d’achat des travailleurs et hausse du décrochage scolaire sont quelques-unes des hypothèses qui ont fait les manchettes. Mais qu’en serait-il vraiment ? Une chose est certaine, impossible d’émettre une prédiction 100 % fiable. Néanmoins, voici quelques éléments intéressants.

Il était une fois, le salaire minimum…

Les premières traces de l’intervention de l’État dans la rémunération individuelle des travailleurs remontent à 1919 avec la Loi du salaire minimum des femmes. Cette loi permettait d’établir le salaire minimum des femmes en fonction des différentes conférences conjointes (représentant des employeurs et des employés en fonction des secteurs d’activité), et ce, sous la supervision de la Commission du salaire minimum des femmes. En 1937, il y avait plus de 153 salaires minimum! C’est en 1937 que la Loi des salaires raisonnables est mise en place. L’objectif étant de déterminer des salaires raisonnables pour tous, hommes ou femmes. En 1940, ces salaires s’établissaient entre 4,80 $ à 32,40 $ par semaine.

Évolution du salaire minimum

  • 1937
    4,80 $ par semaine
  • 1986
    4,86 $ par heure
  • 2017
    11,25 $ par heure

L’arrivée de la Loi sur le salaire minimum en 1940 permet une progression des salaires minimums d’environ 10 %. C’est avec la création de la Loi sur les normes du travail que la notion de salaire minimum entre dans une ère plus contemporaine. En 1986, le salaire minimum se situe à 4,85 $ de l’heure et progressera jusqu’à ce jour.

Impact du salaire minimum à 15 $ par heure

Dans l’ensemble, les petites entreprises et les industries du commerce de détail et de la restauration sont celles qui sont les plus susceptibles de souffrir du passage du salaire minimum à 15 $. En effet, si nous pensons au secteur du commerce de détail, la hausse annuelle du salaire minimum n’est déjà pas facile à gérer. Par conséquent, une hausse importante produirait un impact majeur et forcerait les entreprises à s’adapter pour survivre. D’ailleurs, celles qui offrent déjà plus que le salaire minimum (p. ex. : 0,15 $ ou 0,30 $ l’heure de plus) ne pourraient pas conserver une telle politique.

Quoi qu’il en soit, peu importe la hausse appliquée au salaire minimum, elle entraîne un arbitrage entre les considérations d’équité entre les employés et les contraintes financières de l’entreprise. Une approche équilibrée, c’est-à-dire une diminution progressive des hausses salariales consenties ainsi qu’une communication efficace des enjeux associés à ce choix de gestion, est recommandée dans ce contexte.


Source : Revue RH, volume 20, numéro 1, avril/mai/juin 2017