Ressources / revue-rh / volume-25-no-1

Technologies : créer de la valeur pour l’humain

Outre les avancées technologiques en RH spécifiquement, ce qui doit nous intéresser encore davantage comme CRHA | CRIA, c’est comment ces outils ont le pouvoir de transformer nos organisations, les emplois, la collaboration, la gestion et le flux d’information.
4 mars 2022
Manon Poirier, CRHA

J’ai une relation ambivalente avec la technologie. On peut dire que de façon générale les avancées technologiques me ravissent, c’est impressionnant de voir combien elles nous facilitent la vie dans notre vie quotidienne comme professionnelle. D’ailleurs sans elles, des millions de télétravailleurs auraient perdu leur emploi pendant la pandémie. L’accélération du développement est porteuse d’un monde de possibilités infinies qui, pour la première fois de ma vie, m’amène à vouloir vivre jusqu’à 130 ans, question de voir jusqu’où elles vont nous mener. 

D’un autre côté, comme maman d’un préadolescent je me bats chaque jour contre le pouvoir magnétique des écrans et des jeux vidéo. J’ai refusé que ses grands-parents lui achètent un casque de réalité virtuelle pour les fêtes, me disant que je le perdrais alors à jamais dans son univers et qu’il ne ressortirait plus jamais du sous-sol! Au travail, je n’arrive pas à saisir pourquoi il y a toujours un monde de différence entre les solutions qu’on nous vend, ce que le produit peut faire réellement et pourquoi le système de données n’est pas capable de me fournir l’information de gestion dont j’ai vraiment besoin alors que des médecins peuvent grâce à cette même technologie opérer à distance!

L’époque où l’on recevait des centaines de bons CV pour un même poste après un simple affichage est définitivement révolue et si les premiers algorithmes en RH sont apparus pour aider les professionnels à faciliter le tri des CV, ils ont désormais envahi la plupart des sphères de notre fonction. Encore là, je suis ambivalente, plusieurs questionnements surgissent. Un processus de dotation complètement confié à l’intelligence artificielle? Il semble que les résultats préliminaires soient probants, mais je me demande si l’expérience candidat est vraiment adéquate. La réalité virtuelle et augmentée en formation? Absolument! Que de belles possibilités pour rapprocher l’apprenant d’un contexte d’apprentissage authentique. Les nouveaux outils de collaboration? Un must, ils sont essentiels à ce que la nouvelle forme d’organisation du travail qu’est le modèle hybride puisse traverser le temps post-pandémique. Les outils prédictifs des départs des employés? Je ne sais pas trop comment les aborder et en quoi ils pourront effectivement devenir utiles et pertinents.

Outre les avancées technologiques en RH spécifiquement, ce qui doit nous intéresser encore davantage comme CRHA | CRIA, c’est comment ces technologies ont le pouvoir de transformer nos organisations, les emplois, la collaboration, la gestion et le flux d’information, et ce que ça signifie pour l’organisation du travail et le développement des compétences. Plusieurs organisations ont complètement revu leur modèle d’affaires à cause ou grâce à la technologie à la suite de quoi de nouvelles entreprises se sont créées. La grande valeur stratégique de notre rôle est de savoir anticiper ces changements, en décliner les impacts possibles et contribuer activement à préparer l’organisation, et chacun des individus qui la composent, à réussir la transformation.


Author
Manon Poirier, CRHA Directrice générale Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Comptant plus de 25 ans d’expérience dans le domaine des ressources humaines, Manon Poirier, CRHA occupe, depuis 2016, le poste de directrice générale de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés, organisation dont la mission est de protéger le public et d’encadrer la profession des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) et des conseillers en relations industrielles agréés (CRIA).

Femme engagée, elle a la réputation de contribuer à faire émerger le meilleur des organisations et des équipes avec lesquelles elle travaille. Avant de se joindre à l’Ordre, Manon Poirier a occupé le poste de vice-présidente, Ressources humaines aux YMCA du Québec.

Manon Poirier est diplômée en droit de l’Université de Montréal. Titulaire d’une maîtrise en sciences de l’administration de l’Université Laval et d’un diplôme d’études supérieures en gestion de HEC Montréal, elle siège à de nombreux comités où son expertise du monde du travail est largement mise à profit. Très active au sein de la communauté, elle a également été membre du conseil d’administration de TDH pour les enfants et de La Relance Jeunes et Familles.

Lire plus

Source : Revue RH, volume 25, numéro 1 - JANVIER FÉVRIER MARS 2022