Nouvelles

Fin du port du masque dans les transports en milieux de travail 
 

À partir du 18 juin 2022, la distanciation physique, les barrières physiques et le port du masque de qualité en milieu de travail ne seront plus obligatoires dans les transports (avion, auto, autobus).
13 juin 2022

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) annonce de nouveaux ajustements aux mesures sanitaires dans les milieux de travail, qui entreront en vigueur le 18 juin 2022. La distanciation physique, les barrières physiques et le port du masque de qualité en milieu de travail ne seront plus obligatoires dans les transports (avion, auto, autobus). Ces mesures demeurent toutefois recommandées pour l'ensemble des milieux de travail.

De plus, par précaution, le port du masque demeure recommandé dans l'ensemble des lieux de travail, notamment lors d'interactions avec des personnes à risque ou pour les tâches nécessitant un rassemblement de personnes dans un espace restreint.

À noter que le port du masque demeure obligatoire pour certains milieux de soins. Par ailleurs, les travailleurs pourraient devoir porter le masque lors de leurs déplacements en avion et en train, en fonction des règles fédérales qui s'appliquent Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le tableau des ajustements aux mesures sanitaires en milieu de travail a été mis à jour. Les autres outils conçus par la CNESST pour appuyer les milieux de travail dans le contexte pandémique, dont le guide général ainsi que les aide-mémoire, seront mis à jour au moment de l'entrée en vigueur des ajustements.

Le nettoyage des outils et des équipements partagés demeure facultatif, bien que recommandé, sauf s'ils sont visiblement souillés. L'hygiène des mains et l'étiquette respiratoire demeurent des mesures sanitaires de base.

Les personnes symptomatiques et celles positives à la COVID-19 doivent continuer d'être exclues des lieux de travail. En ce qui concerne le besoin d'isolement et les mesures particulières qui s'appliquent pour les cas et les contacts, ils sont présentés sur le site Web de la CNESST Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Enfin, le télétravail se poursuit selon les modalités prévues par l'employeur, dont le mode de travail hybride, si applicable.

La CNESST, à l'instar de la Santé publique, continue de suivre l'évolution de la situation épidémiologique. Les ajustements aux mesures pourraient donc évoluer en fonction de l'arrivée éventuelle de variants et de l'évolution des connaissances scientifiques, notamment celles sur l'effet protecteur de la vaccination contre le SRAS-CoV-2.

Citation

Source : communiqué, Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST)