Nouvelles

Les enjeux RH comptent parmi les principaux obstacles des entreprises du Québec

Une nouvelle analyse permet de comprendre la situation et les attentes des entreprises quant aux obstacles liés à la main-d’œuvre et à la chaîne d’approvisionnement auxquels elles sont confrontées.
20 juin 2022

L’Institut de la statistique du Québec vient de publier l’analyse Situation et attentes des entreprises du Québec pour le premier trimestre de 2022, qui permet de comprendre la situation et les attentes des entreprises quant aux obstacles liés à la main-d’œuvre et à la chaîne d’approvisionnement auxquels elles sont confrontées, à leur rentabilité, à leurs dépenses d’exploitation, aux prix de vente des biens et services qu’elles offrent et à leur nombre d’employés.

Faits saillants

Dans l’ensemble, les entreprises sont légèrement plus optimistes quant à leur survie durant la prochaine année (81,1 %) qu’au trimestre précédent (78,7 %).

L’état des liquidités des entreprises du Québec est plus ou moins stable, mais leur capacité d’endettement s’est légèrement détériorée par rapport au trimestre précédent.

Les principaux obstacles identifiés durant les trimestres précédents persistent :

  • La pénurie de main-d’œuvre;
  • Des difficultés de recrutement d’employés qualifiés;
  • Des difficultés de maintien en poste d’employés qualifiés;
  • Une augmentation du coût des intrants;
  • Des difficultés à acquérir des intrants, des produits ou des fournitures;
  • Des difficultés à assurer le maintien des niveaux de stocks;
  • Des coûts liés au transport.

Pour surmonter les obstacles liés à la main-d’œuvre, les entreprises du Québec envisagent surtout d’augmenter les salaires et d’offrir à leurs employés un horaire flexible.

Pour surmonter les obstacles liés à la chaîne d’approvisionnement, les entreprises du Québec privilégient à court terme la surveillance des pénuries, des retards ou des interruptions touchant les intrants, les produits ou les fournitures essentiels. Durant la prochaine année, elles prévoient surtout de s’associer à de nouveaux fournisseurs.

Les attentes des entreprises du Québec sont plus ou moins identiques à celles exprimées pour le trimestre précédent :

  • 78 % s’attendent à conserver le même nombre d’employés;
  • 58 % n’anticipent aucun changement en matière de rentabilité;
  • 44 % anticipent le même nombre de postes vacants;
  • 43 % s’attendent à une hausse de leurs dépenses d’exploitation;
  • 41 % prévoient d’augmenter leurs prix de vente.

L’analyse produite par l’Institut de la statistique du Québec est issue des données québécoises provenant de l’Enquête canadienne sur la situation des entreprises, premier trimestre de 2022, réalisée par Statistique Canada du 4 janvier au 7 février 2022. Cette édition de l’enquête se base sur une approche probabiliste et porte seulement sur les entreprises avec employés. Pour le Québec, les résultats présentés sont basés sur les réponses de 2 497 entreprises.

Lien : Situation et attentes des entreprises du Québec, premier trimestre de 2022

Source : communiqué, Institut de la statistique du Québec