Nouvelles

Évolution de la consigne d'isolement pour les personnes en contact domiciliaire avec un cas de COVID-19

Un ajustement de la consigne de la gestion des cas et des contacts auprès de la population et en milieu de travail est apporté.
10 mars 2022

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce que, compte tenu de l'amélioration de la situation sanitaire actuelle, un ajustement de la consigne de la gestion des cas et des contacts auprès de la population et en milieu de travail peut être apporté. En effet, dès le 12 mars, les personnes ayant eu un contact domiciliaire avec un cas de COVID-19 n'auront plus à s'isoler.

Ces personnes devront toutefois prendre les mesures pour protéger les autres durant au moins 10 jours. Elles doivent assurer une surveillance de leurs symptômes, porter un masque en tout temps pendant les 10 jours suivant ce contact, éviter d'être en contact de proximité avec d'autres personnes, en particulier celles qui sont à risque de développer une maladie grave, et subir un test au besoin.

Faits saillants

  • Cette recommandation de la Santé publique s'adresse uniquement à la population générale. Elle ne s'applique pas aux milieux de soins ou aux milieux de vie, où les mesures sont déterminées par le service de prévention et de contrôle des infections (PCI).
  • Rappelons qu'un devancement au 12 mars des assouplissements prévus le 14 mars a été annoncé la semaine dernière Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Un retrait graduel du port obligatoire du masque dans les lieux publics était par la même occasion annoncé d'ici la mi-avril.

Source : communiqué, Santé et Services sociaux